ACCOMPAGNER LA FIN DE VIE DU NOUVEAU NE

Comment donner une existence sociale au nouveau-né qui l'inscrira définitivement dans la mémoire collective et leur servira d'appui dans le temps du deuil

La naissance d’enfants prématurissimes ou atteints de malformations graves dont le pronostic vital est en jeu, les diagnostics anténataux qui interrogent la poursuite de la grossesse jusqu’à son terme et l’accompagnement du nouveau-né dans ce temps de vie limité, posent de nombreuses questions dans les services de maternité et de néonatalogie.  

Ces problématiques sont à explorer à la fois sous l’angle clinique, mais aussi éthique et organisationnel. Il s’avère nécessaire de réfléchir dans les services concernés aux arguments pour limiter les thérapeutiques ou ne pas les engager, tout autant qu’à l’accompagnement à offrir au nouveau-né dans ses dernières heures de vie, à ses parents et à ses proches et aux soignants.

Même si certains éléments du deuil seront abordés, il ne s’agit pas d’une « formation deuil » (qui est complémentaire), mais bien d’une formation sur le temps de vie de nouveau-nés destinés à mourir du fait d’une condition ou d’une affection incurable. 

Ces problématiques justifient que de nombreux services de maternité ou de néonatalogie souhaitent introduire les soins palliatifs dans leurs unités par la formation du personnel, par la rédaction de protocoles et par des réflexions en équipe.

Objectifs pédagogiques

Se former à la démarche palliative en période périnatale :
Connaître le cadre réglementaire qui s’applique dans le domaine de la périnatalité. Jurisprudence récente. Réglementation de l’Etat Civil, déclarations et devenir des corps.
Connaître les situations relevant des soins palliatifs dans ce contexte : Situations issues du diagnostic anténatal : situations de malformations ou maladies génétiques à fort potentiel létal à terme et avant terme. IMG sans arrêt de vie in utero. - Extrême prématurité sans ressource thérapeutique raisonnable.- Absence de mise en œuvre ou arrêt de réanimation.
Connaitre et analyser les principes et les visées des soins palliatifs.
Réfléchir à sa pratique professionnelle.
Repérer l’utilité de l’interdisciplinarité dans ces situations.
S’initier aux démarches à poser par l’équipe soignante avant, au moment et après la mort de l’enfant dans l’idée d’assurer le bien-être de l’enfant et la constitution d’une famille.
Réfléchir au protocole de prise en soins de l’enfant en fin de vie et de sa famille dans l’unité de soins.
Réfléchir aux éléments de la fin de vie qui seront mobilisés par les proches lors de la traversée du deuil.

Pré-requis

Professionnels de santé, de la périnatalité ayant une expérience en néonatalité et pédiatrie et habilités par un diplôme d'Etat et/ou reconnu par l'Etat

Public concerné

Professionnels de santé, de la périnatalité ou de la Petite Enfance habilités par un diplôme d'Etat et/ou reconnu par l'Etat

Domaine

LA NAISSANCE D'UN ENFANT

Durée

  • 14 heures
  • 2 jours

Modalité d'évaluation "pré-formation"

Un test d’évaluation de type QCM sera demandé à chaque stagiaire en début de stage.

Modalité d'évaluation "post-formation"

Un test d’évaluation de type QCM sera demandé à chaque stagiaire en fin de stage. Une fois la formation terminée le stagiaire se verra remettre un questionnaire de satisfaction à remplir et à nous retourner avec la feuille d’émargement.

Formation mise à jour le 18/01/2022

Logo Qualiopi

L'Ecole du Bien Naître a obtenu en date du 29/10/2021 la certification du référentiel national qualité des organismes prestataires d'actions concourant au développement des
compétences, visés à l'article I. 6351-1 du Code du travail.
La certification qualité a été délivrée au titre de la catégorie d'actions suivantes : actions de
formation continue.

<